Gestion de conflits et accepter la différence

Donner aux élèves en classe passerelle de la confiance en soi, de la motivation, de la cohésion de groupe, à travers de l’art.

La création d’un spectacle en 10 séances, avec le théâtre, l’expression corporelle, la voix, la musique et le son, à l’Institut Sainte Ursule à Namur.

Découvrez l’enthousiamse des jeunes dans un reportage de la télé locale Bouké et dans les films faits par les jeunes pour leur spectacle, sur les thèmes:
suivants : La pollution, est ce que tu la vois ? 
Qu’est ce qui te rend heureux ?
 Qu’est ce qui te met en colère ?

Retour des enseignant(e)s 

Surtout après le spectacle final, où des élèves qui n’osaient pas s’exprimer ont sauté sur scène pour partager leur passion avec le public, où un élève autiste de 13 ans a eu le courage de chanter “Délivrée” a cappella devant un public d’adolescents, sans peur d’une possible moquerie et où le public l’a soutenu au lieu de se moquer, où une des filles les plus timides a dit à haute voix : “Je n’abandonnerai jamais mon rêve, je vais être une star !”, etc. Les enseignants ont félicité les intervenant(e)s artistiques d’Amadeo Kollectif pour le chemin parcouru avec les élèves. La bienveillance mise en place était appréciée. Le retour était pareil quant au résultat final du projet : très positif.

Reportage sur Boukè : Au sein de l'Institut Sainte Ursule de Namur, de jeunes élèves des classes différenciées ont pu développer un projet artistique avec Amadeo Kollectif.

Exploration de soi

Des ateliers comme un Cercle de Parole, des échauffements du corps et la voix, des jeux d’improvisation et de philosophie ont pour but de créer un spectacle à partir de leurs idées.

Pour la majorité des jeunes, tout cela était nouveau et ils n’osaient pas s’exprimer, par peur du jugement des autres. “C’est gênant” est une expression qui était souvent utilisée dans les ateliers.


Dans toutes les classes, la correction du comportement prenait une place importante. Une grande partie de notre temps était consacrée tout simplement à apprendre à vivre ensemble et à s’exprimer de manière adéquate.

Les outils principaux de l’intervenante artistique, dans ces moments-là, étaient la bienveillance, la patience et la capacité d’analyse du contexte de chaque jeune. Nous avons toutes et tous beaucoup appris, et tout cela a été utilisé dans la création des scènes.

Découvrez les films faits par les jeunes pour leur spectacle sur les thèmes:

  • La pollution, est ce que tu la vois ?
  • Qu’est ce qui te rend heureux ?
  • Qu’est ce qui te met en colère ?

Un partenariat privilégié.

en collaboration avec le département “Culture-Enseignement” de la Fédération Wallonie-Bruxelles.